Les résolutions nous occupent rarement au-delà de janvier ! Elles peuvent pourtant rendre notre vie exemplaire. Comment devenir une femme ou un homme résolu, qui plaise à Dieu et qui en inspire d’autres ?
Dans ce livre, Philippe Viguier nous encourage à vivre portés par des convictions fondées dans la Bible, et à mettre notre volonté au service de la volonté de Dieu. Il tire du 10e chapitre de Néhémie cinq résolutions qui ont permis au peuple d’Israël de se relever de l’exil et de rétablir une relation privilégiée avec Dieu. Il nous lance alors le défi d’adopter également ces cinq résolutions, car elles ont le pouvoir de transformer tous les domaines de notre vie.

Ce livre édifiant est résolument orienté vers la mise en pratique de la vie de disciple, dont il souligne les éléments essentiels. Ces nombreux conseils et illustrations nous aideront à persévérer et à tenir nos résolutions. Les chapitres se concluent par une série de questions, à aborder seul ou en groupe, pour prolonger la réflexion et préparer la mise en pratique.

Au fil des pages, avec sa touche personnelle de poésie et d’humour, Philippe Viguier nous encourage, nous édifie, nous étonne. Ce livre vous donnera envie d’aller toujours plus loin avec Dieu et de vivre la vie chrétienne avec passion. À lire à n’importe quel moment, et non seulement en début d’année !

Entretien avec l’auteur

Philippe Viguier est pasteur de l’EPEV-C. Il est titulaire d’un Master en théologie. Il est marié et père de trois enfants. Il est coauteur du livre L’Évangile et le citoyen. Sa thèse sur la gloire de Dieu (en anglais) a été publiée chez Lexham Press en 2013.

Extrait

HÉROS RÉSOLUS

Pourquoi certaines vies sortent-elles de l’ordinaire, marquent-elles leur temps et restent-elles écrites dans les pages de l’Histoire ? Les vies exemplaires de la Bible témoignent d’un outil commun : la prise de résolutions.

Noé : Lorsque Dieu fait alliance avec lui, la teneur du pacte est simple : Noé construit une arche et Dieu sauve l’humanité (Genèse 6.13-22). Noé reste fidèle à sa résolution pendant toutes les années nécessaires à la construction de cette arche massive (c’est aussi par sa résolution que l’escargot y est entré).

Job : Il est connu dans la Bible pour son caractère exemplaire : « Cet homme était intègre et droit. Il craignait Dieu et se détournait du mal » (Job 1.1). Pour rester pur dans sa jeunesse, il prend une décision : « J’avais fait un pacte avec mes yeux. Com-
ment aurais-je pu porter mes regards sur une jeune fille ? » (Job 31.1). L’intégrité de Job est le corollaire de ses résolutions.

Joseph : Lorsque la femme de Potiphar essaie de le séduire, Joseph ne bronche pas. Il est résolu dans son cœur à ne pas pécher contre Dieu (Genèse 39.9).

Ruth : Suite au décès de son mari, elle déclare à sa belle-mère : « Où tu iras j’irai, où tu habiteras j’habiterai ; ton peuple
sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu » (Ruth 1.16). Cette résolution entame l’une des histoires les plus touchantes de la
Bible. Dieu récompense ensuite la fidélité de Ruth envers sa belle-mère de manière remarquable.

David : Auteur d’au moins la moitié des Psaumes, il est probablement l’un des plus grands poètes de l’histoire. Son engagement est le reflet d’une promesse envers Dieu : « Je bénirai l’Éternel en tout temps ; sa louange sera toujours dans ma bouche » (Psaumes 34.2 ; Segond).

Jonathan : L’amitié entre David et Jonathan est un modèle sans égal dans la Bible. Cette solidarité est le fruit d’une résolution : « Jonathan fit alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme lui-même » (1 Samuel 18.3). Jonathan engage sa volonté et sa loyauté envers David par une promesse.

Daniel : Dès son arrivée à Babylone, il « prit la ferme décision de ne pas se souiller en consommant les plats servis à la table du roi et le vin de ses banquets » (Daniel 1.8). La première action recensée de Daniel dans la Bible est la prise d’une résolution, une pratique qu’il appliquera toute sa vie. Dès sa jeunesse, il risque sa vie pour rester intègre, fidèle aux codes de Dieu. Dans
sa vieillesse, sa résolution de prier trois fois par jour lui vaudra une visite au « zoo » de Babylone, dans la cage aux lions.

Esther : Contrairement à Daniel elle n’entame pas son histoire avec intégrité, mais dans le compromis. Cependant, au moment critique, elle risque sa vie pour son peuple en s’attachant à cette résolution : « Je pénétrerai chez le roi : j’enfreindrai la loi et, si je dois mourir, je mourrai » (Esther 1.16). Son courage sauve des milliers de vies.

Paul : Pour son disciple Timothée et pour l’Église de Thessalonique, il s’engage à prier nuit et jour (2 Timothée 1.3 ; 1 Thessaloniciens 3.10). C’est avec la même détermination qu’il enseigne les croyants, exhortant nuit et jour chaque personne (Actes 20.31 ; Colossiens 1.29-30). Sa résolution d’aller à Rome prêcher l’Évangile lui est plus précieuse même que sa vie.

Jésus : La destinée de l’humanité entière s’est jouée sur sa résolution de mourir pour des pécheurs. Jésus a pleinement assumé ce choix : « Le Père m’aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. Personne ne me l’enlève, mais je la donne de moi-même » (Jean 10.17-18a).

La liste pourrait être longue. Les hommes et les femmes de foi dont les vies nous inspirent n’ont-ils pas tous été résolus ? Ma
question est simple : êtes-vous prêts à rejoindre leurs rangs ? Une simple résolution peut façonner toute une vie.

Laisser un commentaire