La foi chrétienne et les défis du monde contemporain .

De tout temps, les chrétiens ont pensé leur foi et témoigné de l’Évangile en tenant compte du monde dans lequel ils vivaient, relevant par là même nombre de défis. Le monde d’aujourd’hui ne fait pas exception ; les multiples questions qu’il soulève rendent nécessaire une double démarche : penser la foi chrétienne dans le contexte présent et porter un regard chrétien sur les réalités d’aujourd’hui. C’est cette double orientation qui a guidé les 49 auteurs de ce volume dans la rédaction des 76 articles qui font de ce dictionnaire un condensé de réflexion chrétienne sans équivalent, par son ampleur et sa diversité.

Les articles, qui sont autant de repères pour un témoignage audacieux, sage et pertinent, sont organisés autour de six grands pôles de réflexion :

  • la théologie et les principales doctrines et thématiques chrétiennes ;
  • la Bible et les questions globales qu’elle pose ;
  • l’éthique et les grandes questions morales d’aujourd’hui, questions parfois brûlantes et douloureuses, qu’elles soient individuelles ou collectives ;
  • la culture et la société, et donc les principales tendances du monde d’aujourd’hui ;
  • la foi et la religion, afin de situer la foi chrétienne dans le monde religieux et spirituel très diversifié dans lequel la mondialisation moderne nous place ;
  • la philosophie et les valeurs, autrement dit les grands courants qui façonnent la pensée et les comportements de nos contemporains.

Christophe Paya est professeur de théologie pratique à la Faculté libre de théologie évangélique (Vaux-sur-Seine).
Nicolas Farelly est directeur de la formation de la Fédération des Églises évangéliques baptistes de France (FEEBF) et professeur associé de Nouveau Testament à la Faculté libre de théologie évangélique (Vaux-sur-Seine).


La foi chrétienne et les défis du monde contemporain

Acheter

 

Introduction

La première épître de Pierre exhorte les chrétiens : « si l’on vous demande de justifier votre espérance, soyez toujours prêts à la défendre, avec humilité et respect » (3.15-16). L’attitude suggérée suppose une double compétence : savoir expliquer et justifier son « espérance », et pouvoir entendre les questions du monde.

Les apologistes chrétiens des IIe et IIIe siècles nous fournissent un précédent intéressant, puisque leur théologie s’élabore dans un rapport de débat, souvent conflictuel, avec le monde. C’est le cas bien connu de Justin Martyr (vers 100 – 165), qui s’adresse au monde païen et au monde juif, et qui s’intéresse à la place des chrétiens dans la cité. C’est le rapport au monde qui met ces théologiens au travail et qui les pousse à élaborer un discours théologique adapté.

D’autres théologiens suivront cette voie, en étant également impliqués dans le monde, comme Tertullien (vers 155 – vers 225), qui porte un regard chrétien critique sur la société environnante, ou Ambroise de Milan (vers 339 – 397), qui fréquente les cercles de la réflexion intellectuelle de son temps.

La tendance n’est pas universelle, car des circonstances et des convictions pousseront parfois les chrétiens au retrait. Mais les réformateurs nous ont appris à parler le langage de la culture contemporaine, sans retrait ni naïveté, ce qui explique le double but de ce dictionnaire : 1o penser la foi chrétienne dans le monde d’aujourd’hui ; 2o porter un regard chrétien sur le monde d’aujourd’hui. Car on ne peut pas rendre compte de ce qu’on connaît mal ; et on peut difficilement communiquer sans comprendre à qui l’on s’adresse.

Les soixante-dix articles sont répartis en six grandes catégories, qui pré- sentent naturellement des chevauchements :

  • La catégorie « théologie », dans laquelle les principales doctrines et thématiques chrétiennes sont présentées et défendues à la lumière des questions du monde d’aujourd’hui.
  • La catégorie « Bible », dans laquelle sont abordées les questions majeures et globales que pose la Bible dans le monde d’aujourd’hui.
  • La catégorie « éthique », dans laquelle sont évoquées les grandes questions morales d’aujourd’hui, qu’elles soient individuelles ou collectives, questions parfois brûlantes et douloureuses.
  • La catégorie « culture et société », dans laquelle les auteurs portent un regard chrétien sur les tendances de société du monde d’aujourd’hui.
  • La catégorie « foi et religion », qui permet de situer la foi chrétienne dans le monde religieux et spirituel très diversifié d’aujourd’hui.
  • La catégorie « philosophie et valeurs », dans laquelle les auteurs cherchent à mieux comprendre la pensée du monde d’aujourd’hui et ses grands courants.

Il ne faudrait pas penser que toutes les questions d’aujourd’hui sont nouvelles. Certains sujets traversent l’histoire, comme des constantes. Mais il appartient à chaque génération de chrétiens de se demander dans quel monde elle vit, et de se mettre à l’écoute de la quête spirituelle de ses contemporains. Si Jésus a eu des mots très durs pour les gens de sa génération, il n’a pas eu d’autre auditoire que ses contemporains et ce sont ceux qui, de sa génération, sont sortis de la foule pour répondre à son appel, qui ont constitué ses disciples.

Ce dictionnaire s’inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs de la collection « Ouvrages de référence » et ne prétend pas reproduire tout ce que disent déjà le Grand Dictionnaire de la Bible, le Dictionnaire de théologie biblique ou le Dictionnaire de théologie pratique. On se référera donc à ces ouvrages pour des compléments bibliques et théologiques.

Nous remercions les auteurs participants d’avoir consenti l’effort d’entrer dans cette démarche, par des analyses pertinentes, des regards perspicaces et des formulations appropriées. Tous nos remerciements vont aussi à l’équipe d’Excelsis pour son travail de qualité et sa souplesse, face à un calendrier parfois chaotique. Christopher Watkin remercie Grace McMahon et Morgane Vernier, qui l’ont aidé dans la formulation française de son article.

NICOLAS FARELLY ET CHRISTOPHE PAYA