Voici un livre que de nombreux pasteurs, conseillers et théologiens considèrent comme le plus biblique et le plus utile au sujet des problèmes du mariage et du divorce. Si l’église doit utiliser la Bible pour décider si le divorce est légitime dans certains cas et si les personnes divorcées ont le droit de se remarier avec l’approbation et la bénédiction du peuple de Dieu, alors la Bible doit être l’objet d’une étude sans parti pris.

L’auteur examine les passages significatifs de l’Ancien Testament comme du Nouveau Testament afin que ses lecteurs puissent réfléchir sur les nombreux problèmes et interprétations qui surgissent lorsque l’on tente d’adopter une position biblique catégorique. Il en résulte que les lecteurs parviennent à voir plus clairement et à accepter plus fermement la vérité des Ecritures.

Ce livre réussit à atteindre le but que s’était fixé l’auteur: « Une étude complète, lucide, fidèle, écrite de manière lisible et pratique… » Cet ouvrage est une source précieuse pour le pasteur, le conseiller et le responsable d’église, ainsi que pour toutes les autres personnes qui s’efforcent de comprendre et d’appliquer les principes bibliques face aux problèmes du divorce et du remariage.


Mariage, Divorce et Remariage selon la Bible

Acheter

 

Préface

(extraits)

Je travaille régulièrement avec des pasteurs, et ce depuis 14 ans. Je connais la plupart des problèmes auxquels ils sont confrontés. Et je sais que ce qui est inscrit en caractères gras dans leur calendrier des domaines demandant à être étudiés (où les problèmes épineux abondent!) est ce vaste territoire  du divorce et du remariage. D’une façon générale, les pasteurs ne savent absolument pas comment répondre à ces questions épineuses auxquelles ils doivent faire face semaine après semaine. En cela, je ne pense pasaux pasteurs libéraux, mais aux conservateurs – ces hommes qui croient ferma à la Parole de Dieu et la prêchent !

Nous avons négligé tout ce domain depuis si longtemps, acceptant sans discrimination les traditions locales ou dénominationnelles, dont la plupart esquient bin nombre de problèmes les plus cruciaux, au point que nous nageons complètement. Les séminaires ont souvent relégué de «tels sujets pratiques» à l’arrière plan, ne les citant qu’accessoirement – si tant est s’ils sont cités. C’est ainsi que les étudiants rejoignent des églises, en étant dans l’ignorance béate de la confusion grâce à laquelle des familles parvienennt à fausser un mariage, et mal préparés pour y faire face de manière constructive …

Jay Adams

Laisser un commentaire